« Ça sent bon les … »

Chroniques Estivales – #4 – Humeurs & Choses Simples

(Ecriture au 1er jet)

« Ça sent bon les … »

Le vent tourne !

Que ce soit au comptoir – le fameux – ou dans les affaires, ça sent bon la quille ! L’échéance, l’issue, la relâche, la fuite, l’école buissonnière !

Les vitrines se vident, les menus des restaurants illustrent l’apurement des frigos ; on cuisine les derniers restes.
Votre boulangerie ferme.  Il faudra marcher un bout jusqu’à la prochaine baguette

Les enfants sont moins hypocrites que nous; la dernière sonnerie les déchaîne : « la maîtresse au feu, les cahiers au milieu. »  Cela faisait déjà quelques jours, une fois les bulletins trimestriels signés, que cela sentait la plage, la récré, la fin des petits-déjeuners expédiés. Là, ils sont au centre aéré, chez Papi et Mamie, en colo à désapprendre tout ce que vous leur avez inculqué.

Dans les bureaux, on « clôture ».  On s’empresse de régler les derniers dossiers, de filer le « bébé » à ceux qui restent ou à ceux qui reviendront lundi. Faire genre, je reste concerné !

Les journaux s’allègent et nous embarquent dans leurs séries d’été, histoire de motiver l’achat de papier pour d’autres raisons que les frasques et les caprices de Jupiter.

C’est formidable que dans un monde si sérieux, si connecté, si complexe chacun réponde si légèrement – unanimement – à l’appel des tongs.

Clap, clap ! Ah, les cong’payes !  On va pouvoir desserrer le string, enfin oublier les heures, les échéances, les reportings, la parade en costard-cravatte, la façade souriante alors que foncièrement le sujet de la prochaine réunion nous gave (presque).

Oui ! Ça sent vraiment bon.

Le sable, la campagne, les nuits sans éclairage public et sans bruit de circulation, le rosé, les doigts de pieds en éventail, la sieste, les romans qu’on n’a pas eus le temps de lire, les magazines-people avec les stars en bikini, le pan-bagnat qui dégouline et le petit dernier qui apprend à nager. Et une visite culturelle, histoire de dire qu’on a appris quelque chose.

En route, sur la Nationale 7 ! Merci Charles, car oui, ça sent vraiment bon!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s