365 Nuances de 2019 – #109 – « Bulle de printemps »

IMG_4403.JPG
Photographie – Mai 2019 – Guillemette Callies

Un billet, court, chaque jour.

Paris, en toute saison, offre quelques bulles.  Des bulles d’été, des bulles d’automne, des bulles d’hiver.

Et des bulles de printemps.

Ces bulles, ces îlots éphémères, naissent en quelques lieu de la ville et capturent, au pinacle de chaque saison, toutes les nuances de la poésie.
Toute poésie s’impose aux cœurs sensibles.

Comme Aladin, il faut frotter son imagination pour libérer le génie du lieu et s’isoler de la foule : une bulle à soi créée au cœur d’une autre bulle.
Le mouvement de l’esprit enfin opéré et réussi, le charme éclate.
Pour peu qu’un ciel joueur se mêle de la lumière, les minutes fondent, le charme lévite autour de soi.

L’essentiel du lieu s’impose sur toute la sphère de la bulle ; vous êtes une transparence, vous êtes le lieu.
C’est un mirage à habiter.
C’est laisser, une fraction de temps, « quelque chose d’heureux chanter dans l’infini*. »

 

 

 

* Victor Hugo / « Printemps »

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s