365 Nuances de 2019 – #174 – « Sculptés, sculptées »

Un billet, court, chaque jour. 

Version 2  IMG_5046

 

 

 

 

 

 

 

 

Plonger dans l’Art, c’est un peu comme sortir d’une eau de baptême : lavé, purifié, renouvelé.

Des neuf Arts majeurs, celui du baptême du jour était la Sculpture.
Art inséparable du dessin chez Paul Belmondo et de la capture des émotions chez Pauline Ohrel.

Les deux Artistes sont réunis en face à face au château Buchillot à Boulogne-Billancourt.  Dans ce lieu, aménagé dans la pureté du blanc, dans le contraste des matières, et arrosé de lumière naturelle, chaque regard gagne une émotion à chaque œuvre.

Ici, à l’abri du bruit, du mouvement et des trépidations du monde, les lignes pures vous immergent dans la contemplation.
Comme il aurait été agréable de doubler mon regard du vôtre et de partager la magie de ces lignes : lignes tracées, lignes forgées, lignes modelées.

Sculptés, les Hommes.
Sculptées, les Femmes.

Chaque œuvre, dans la minutie du trait de crayon, dans le velouté de la sanguine, dans le fondant des aquarelles, dans la caresse de l’estèque, dans la légèreté arachnéenne des fils métalliques, avoue un grand respect pour les modèles.

Paul Belmondo émerveille, tant il semble, crayon ou ébauchoir à la main, avoir exploré tous les détours du corps, avoir tenté d’aller le plus loin possible dans la précision des lignes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s