365 Nuances de 2019 – #175 – « Sans objet ! »

Un billet, court, chaque jour. 

2067637.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx« Persona non grata » se dit d’une personne qui ne serait pas la bienvenue.

C’est, semble-t-il, tout l’enjeu du film, autour d’un manouche, tueur à gages, qui s’incruste dans les affaires troubles, et meurtrières, d’un duo de promoteurs immobiliers véreux.

Il faut une princesse dans toutes les histoires, une petite fille riche fragile ; le maillon faible de l’intrigue.

Mais l’histoire est avant tout une somme écœurante d’immoralités qui s’enfilent comme des perles autour d’un collier inconfortable qui étouffe facilement le spectateur.

Il n’y a pas de porte de sortie dans ce film qui enchaîne les lieux communs.

Oh !  Pardon, si : la petite fille riche s’aperçoit que son amant est réellement un tueur pourri.
Ça fait comme un petit soleil dans ce poncif du genre !

Une histoire sans objet, sinon !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s