365 Nuances de 2019 – #206 – «Élisée Reclus»

Un billet, court, chaque jour.

Capture d’écran 2019-08-27 à 23.30.30

Ce n’est au parcours d’anarchiste qu’il faut s’attacher en lisant les essais d’Élisée Reclus.
Mais bien plutôt à sa lecture du monde en géographe, plus exactement en géographe de terrain.

Publié en 1866 – le mot écologie est apparu dans les années vers 1955 -, « Du sentiment de la nature dans les sociétés modernes », est un manifeste pour l’expérience personnelle de la nature.
Ce texte est rédigé à l’époque où l’alpinisme connaît ses premiers héros, les Anglais et où les Européens – Allemands en tête – se lancent dans des expéditions plus folles les unes que les autres pour aller déflorer les terres encore vierges du globe.

Le point intéressant du propos d’Élisée Reclus est de démontrer qu’il n’est possible de respecter, d’aimer la Nature, sa puissance qu’en s’y confrontant physiquement et sensoriellement, qu’en allant continuellement à sa rencontre, qu’en s’y aguerrissant par des défis répétés.

C’est étonnant d’ailleurs, près de 150 plus tard, de retrouver dans l’encyclique « Laudato Si », certains constats tragiques de la coupure entre l’Homme et l’environnement naturel, avec l’absence d’arbres, de beautés.
L’encyclique ne démentirait pas le propos suivant : « Là où le sol s’est enlaidi, là où toute poésie a disparu du paysage, les imaginations s’éteignent, la routine et la servilité s’emparent des âmes et les disposent à la torpeur et à la mort. »

C’est un constat triste à faire que de lire, au fil des penseurs, scientifiques et écrivains, ces mêmes réflexions, ces mêmes prières – quelle que soit la teinte idéologique ou spirituelle qu’elles empruntent – conduire à de si piètres concrétisations, à de si dérisoires prises de conscience.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s