365 Nuances de 2019 – #214 – «Petit supplément»

Un billet, court, chaque jour.

Sans titre

Il faut deux heures et huit minutes pour relier Paris à Bordeaux ; 585 km.
Il faut deux heures et six minutes pour relier Paris à Deauville ; 201 km.

Voilà pour la partie la plus technique du petit supplément que je me suis accordée hier.

Il n’en reste pas moins qu’à l’air des gigabits, la durée de certaines liaisons terrestres restent largement irrationnelle.
Et ne favorise pas l’impromptu des envies.

Mais cette envie de faire l’école buissonnière, la rentrée des classes à peine sonnée, n’a pas souffert de ces considérations.
À peine retrempée dans le bain parisien, il fallait une parenthèse, un rappel d’insouciance.
Au milieu de nulle part.

« Il y a le ciel, le soleil et la mer. »
C’est ce que semblait crier avec détermination et conviction, la petite mouette qui, de son pas fier, m’a joué une sérénade pendant un long moment.

Et de penser qu’elle avait raison, comme j’avais eu raison de ne pas me contenter de lire quelque part que le sable des plages est doux et chaud, mais d’aller le vérifier avec mes pieds nus (merci André Gide).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s