365 Nuances de 2019 – #252 – «Combien en plus vous en faut-il ?»

Un billet, court, chaque jour.

photo_1[82991]

« Se tromper est humain, persister dans son erreur est diabolique. »

Ce n’est pas de moi, c’est de Saint-Augustin
Il est fort peu probable que ce Père de l’Église, qui n’avait de sainte que sa Foi, ait pu imaginer que sa sentence résonnerait si juste près de mille cinq cent quatre-vingt-dix ans plus tard.

Les victimes des explosifs, des rafales de fusils mitrailleurs et des couteaux qui tranchent la gorge, comme celle de cette responsable des Ressources Humaines de la Préfecture de Police de Paris, il commence à y en avoir des centaines.
Voire des milliers.

Il y a celles de la France.
Mais il y a aussi les nombreuses autres à travers le monde.

Des questions simples se posent :
– Quand se compte de manière répétée, préméditée, un nombre conséquent de victimes, ne s’agit-il pas d’une guerre ?
– Combien en plus vous en faut-il pour nommer les choses, désigner les auteurs et agir :  prendre enfin les mesures de grande ampleur qui s’imposent ?

Je retoquerais Saint-Augustin : « Se tromper est humain, persister dans l’erreur est se rendre complice. »

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s