365 Nuances de 2019 – #277 – «Le gâteau d’Hélène»

Un billet, court, chaque jour.

Jegado

Le tourisme par la gourmandise permet parfois d’explorer l’Histoire, ou plus exactement ses petites pages oubliées, mais qui, en leurs heures, ont défrayé l’opinion.

« Le gâteau d’Hélène Jégado ».
Promesse alléchante : beurre, œufs, sucre, amandes, rhum, raisins et surtout de l’angélique.
Au cœur de cet inventaire de bec fin, que d’aucun considèrerait aujourd’hui comme un concentré d’allergènes : l’angélique.

« Angélique ».  Si la plante, cousine du fenouil et de la carotte, évoque la douceur et le charme, il semble qu’ici, au cœur de ce délice, elle évoque le cheval de Troie de la plus grande tueuse en série – dans la catégorie femme – de l’Histoire de France.
Hélène, la bonne Hélène, ajoutait, en fin cordon-bleu, de la poudre blanche, de l’arsenic en l’occurrence, dans les gâteaux qu’elle préparait.
Sans doute que la douceur gourmande de l’angélique confite masquait ce viatique mortel.

Cette cuisinière, autant dans les lupanars que dans les grandes familles, a conduit au trépas, dans les grandes affres de l’empoisonnement, au moins quatre-vingts personnes, y compris des enfants et probablement sa propre famille.

Elle fut guillotinée en février 1852 sur la place du Champ-de-Mars de Rennes, précisément en perspective de l’échoppe où je me suis procuré cette petite curiosité comestible.

Autant dire qu’approcher ses crocs de ce biscuit, de ce gâteau d’Hélène, prend un tour savoureux autant qu’hésitant.
Et qu’une fois la bouchée savourée et avalée, il est bien agréable de sentir que l’on respire encore et ce, sans la moindre convulsion.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s