365 Nuances de 2019 – #289 – «Vendôme : Louis le Grand, Napoléon Bonaparte»

Un billet, court, chaque jour.

tt

Une des plus belles places de Paris.

Une seconde pour s’arrêter, contempler.

Il a fallu des génies, Gondi, Jules Hardouin-Mansart pour les penser et quelques héros, Louis XIV, Napoléon Bonaparte pour les couvrir de gloire.

Celle de Louis XIV, Louis le Grand.
Roi de l’apogée de la France qui inspirait le monde, quand l’autorité, la grandeur et l’ambition irriguait son âme et ne répondait à aucune autre puissance.
Celle de Napoléon Bonaparte.
Colonne à la mémoire du chef-d’œuvre tactique que fût la Bataille d’Austerlitz. Bataille où l’Empereur, avec ses Généraux et ses grognards, sut choisir le terrain, y amener l’ennemi et lui imposer son plan.

Se mêlent ainsi esthétique architecturale longuement pensée, souvent malmenée par les mouvements de l’Histoire et esthétique légendaire, celle des Princes, celle de leurs gloires.

Ces gloires, ces esthétiques s’offrent aux regards et triomphent dans la mémoire de ceux qui assument, sans faillir, avec ses lumières et avec ses ombres, la totalité d’une Histoire : Monarchie, Empire, Républiques.

Une place comme un socle.
Une colonne comme un cap.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s