365 Nuances de 2019 – #290 – «Europe : deux mythes grecs»

Un billet, court, chaque jour.

4773781.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx

« Adults in the room », de Costa-Gavras, retrace les moments-clés de la crise de la dette grecque en 2015 et l’invraisemblable casse démocratique du premier gouvernement d’Alexis Tsipras.

Ce film, bien construit, presque pédagogique, est édifiant sur la gouvernance éminemment trouble de l’Union Européenne.

Le scénario se concentre sur trois axes :
– la stratégie de renégociation de la dette conduite par Yánis Varoufákis, alors Ministre des Finances du gouvernement Tsipras,
– les jeux de pouvoirs informels, sans mandat démocratique, de l’Eurogroup, la «troïka» qui intervint avec brutalité, faisant fi de la souveraineté et de la détresse du peuple, dans la gestion des finances de l’État grec,
– la gifle assénée aux Grecs, opposés aux mesures d’austérité drastiques – M.O.U. – imposées par Bruxelles, en bravant leur refus pourtant sollicité par référendum.

Christos Loulis assume avec un grand talent le rôle de Yánis Varoufákis, Ministre très au fait de son portefeuille des finances ; un rôle tout en maîtrise de nerfs et en expression de convictions.
Il ne cédera pas sur ses convictions.  « Money can’t buy me love » : on ne m’achète pas.

« Europe »
Mot évocateur de multiples récits !

Celui, dans le film, de la technocratie bruxelloise sans humanité contre le dilettantisme budgétaire grec.

Celui, de la légende, du piège tendu par un dieu à une mortelle.
Europe, fille du Roi de Tyr en Phénicie, se promenait le long de la mer sur la plage de Sidon.
Zeus, qui passait par-là, séduit, voulut l’approcher.
Mais il ne fallait pas effrayer la Belle, et encore moins risquer la jalousie de son épouse Héra.
Aussi, se changea-t-il en taureau blanc et se plaça-t-il sur le chemin d’Europe.
Le stratagème fit son œuvre, Europe s’approcha du taureau qui l’enleva dans les airs jusqu’à l’île de Candie.
Revenu à sa forme humaine, Zeus, à l’ombre d’un platane, vainquit Europe.

Deux histoires, deux récits de tours de passe-passe, à quelques millénaires de distance.
L’Europe s’est-elle inspirée de ce mythe antique ou alors Zeus, affrontant les âges et le réel, se serait-il déguisé en Europe ?

C’est aux adultes de répondre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s