365 Nuances de 2019 – #322 – «La Chanson de Roland»

Un billet, court, chaque jour.

Sans titre

Le 18 novembre, devant trois dirigeants de « l’Istituto para el Dialogo Interreligioso de la Argentina », représenté par trois de ses dirigeants : le Père Guillermo Marco, le responsable musulman Omar Abboud et le rabbin Daniel Goldman, le Pape François prononçait les mots suivants :

« Il est important que nous démontrions que nous croyants sommes un facteur de paix pour les sociétés humaines et que nous puissions ainsi répondre à ceux qui nous accusent injustement de fomenter la haine et d’être la cause de la violence. Dans le monde incertain d’aujourd’hui, le dialogue entre les religions n’est pas un signe de faiblesse. Il trouve sa propre raison d’être [en français dans le texte] dans le dialogue de Dieu avec l’humanité. Il s’agit de changer les attitudes historiques. Une scène de la Chanson de Roland me revient comme un symbole, lorsque les chrétiens vainquirent les musulmans et les alignèrent devant le font baptismal, un [chrétien] tenant une épée. Et les musulmans avaient à choisir entre le baptême et l’épée. C’est ce que les chrétiens firent. C’est une mentalité qu’on ne peut plus accepter aujourd’hui ni comprendre et qui ne fonctionne plus. »

J’espère que le Pape François, en se servant d’un héros de l’Histoire de France, de celui qui a mené le combat contre des envahisseurs sanguinaires, pensait aux vingt-et-un chrétiens coptes égyptiens égorgés en 2015 sur une plage en Lybie ou au Père Jacques Hamel, égorgé dans son église en 2016.

L’Histoire situe la Bataille de Roncevaux en 778.
A cette date, le Judaïsme comptait déjà plus de 3 800 ans de sagesse.
A cette date, le Christianisme comptait presque 778 ans de réflexion.
A cette date, le Mahométisme en était à un peu plus de 100 ans de construction.

Avec, aujourd’hui, près de 2019 ans d’évolution spirituelle, de Concile en Concile, la foi Chrétienne n’a cessé de se penser, de se remettre en question, d’interroger sa doctrine et sa Tradition, de réviser, d’amender, de réformer son rapport au monde, au temporel, au contemporain.
La foi Chrétienne, de Saint-Paul au Père Hamel, a eu son lot de martyrs.  L’actualité, de l’Orient à l’Occident, se charge d’en augmenter le nombre chaque jour.

Aujourd’hui, la foi Chrétienne, pourtant malmenée de toute part, à commencer par de telles usurpations de l’Histoire prononcées par ceux-là même qui ont reçu pour mission de la défendre, a retrouvé son sens et sa mission première :
« Tu aimeras ton prochain comme toi-même. ».
La foi chrétienne a su faire sienne, le restant du commandement du Lévithique :
« Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. »
Aujourd’hui, la foi Chrétienne, regarde avec fierté, la part de son passé et nombre de ses Saints qui ont apporté au monde défrichement et aménagement des territoires, médecine et santé, instruction et éducation, pensée philosophique et démocratie.

Pointer du doigt Roland à Roncevaux, revient à reprocher aux Hébreux d’avoir engendré Abraham et Moïse, à la langue Grecque d’avoir permis de diffuser la Bible, à Rome d’avoir légué son organisation politique au monde, aux Américains d’avoir débarqué en Normandie.
Pointer du doigt Roland à Roncevaux, s’est se mettre en posture de Juda ou de répéter la trahison de Pierre avant que le coq n’ait chanté trois fois.

Il est à espérer qu’au moment où il a prononcé ses mots :
– « Une scène de la Chanson de Roland me revient comme un symbole, lorsque les chrétiens vainquirent les musulmans et les alignèrent devant le font baptismal, un [chrétien] tenant une épée. Et les musulmans avaient à choisir entre le baptême et l’épée. », le Pape François ait eu une pensée émue pour les Moines de Tibhirine, les victimes du 11 septembre 2001, pour les morts du Bataclan, pour les vingt-et-un chrétiens coptes égyptiens égorgés sur une plage en Lybie ou le Père Jacques Hamel, égorgé dans son église.

Eux, n’ont même pas eu ce choix-là.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s