Odyssée 2021 (#5) – « Tous un peu comme Meursault »

803950

– «Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas.»
Qui ne connaît pas l’auteur de cet incipit ?
Il y a maintenant soixante-dix-huit ans que paraissait « L’Étranger » et tout juste soixante ans qu’Albert Camus a rejoint l’âme de sa mère ; autant la vraie que la fictive.

Tout le monde conviendra que la profondeur de ces pages, le troisième roman francophone le plus lu dans le monde, va au-delà des quelques extrapolations que je vais tapoter ici.

Cette phrase a cependant résonné avec une certaine particularité quand un ami m’a annoncé le décès de sa mère, dimanche, pendant sa sieste.  Loin de lui, dans une maison de retraite.

Depuis mars 2020, c’est au compte-gouttes qu’il a pu lui rendre visite.

Meursault, le héros si particulier de « L’Étranger » paiera bien plus d’avoir dit avoir avoué l’ennui, plutôt que la peine, ressenti devant la dépouille de sa mère que pour le crime commis sur la plage « à cause du soleil ».
La société convenable, qui a pour mission de le juger, est horrifiée de cette aberration : on pleure toujours lorsqu’on perd sa mère.
Absurde ; la peine ne se mesure pas en litres.

Cet ami n’a pu, pendant presque bientôt une année écoulée, voir sa mère à sa guise.
Aujourd’hui, il est devenu, sous commandement, assez convenable de laisser ses « vieux », ses père et mère, vivre et probablement mourir sans un visage aimé, au moins connu, à leurs côtés.

La mère de mon ami serait peut-être partie l’heure, la minute, la seconde après qu’il eût refermé la porte de sa chambre.

– « On meurt toujours seul alors ? », me direz-vous.
Absurde.
L’une vers le ciel au-dessus de nuages, pour réchauffer son éternité ; l’autre en-dessous des nuages comme un soleil pour réchauffer sa vie d’après ici-bas.
Tout le temps d’avant aurait été de l’amour, maternel et filial, à emporter avec soi.
De l’un comme de l’autre, on n’a jamais assez.

Une réflexion sur “Odyssée 2021 (#5) – « Tous un peu comme Meursault »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s