Odyssée 2021 (#13) – « Le coût amer de la sauce soja »

J’en ai encore un, flacon de sauce soja, dans mon placard.
Mais je me demande si, à force de mal le regarder, il n’a pas fini par rancir, par tourner au vinaigre en quelque sorte.

C’est peut-être aussi simplement une réaction physique et chimique normale à tout corps qui reste enfermé trop longtemps.
Cela va bientôt être le cas de presque tous les humains sur cette planète.

A force d’être enfermé ?  Ou de répandre ce liquide maronnasse sur ses légumes ?

Depuis mars, nous sortons peu de nos placards.  Il nous faut des autorisations de sortie.  Des sésames, des visas en quelque sorte.
Nous marinons.  Nous virons tous au brun.

En revanche, l’importation de sauce soja n’a été freinée d’aucune façon.
Sait-on réellement comment elle est fabriquée ?
Quels ingrédients la compose ?

Il faudrait se rendre sur place loin, là-bas, pour se rendre compte.
Il faudrait envoyer un comité d’experts, comme par exemple de ceux qui gouvernent l’OMSS : l’Organisation mondiale de la Sauce Soja.

Mais il paraît que pour cela, il faut un visa.
Et que, là-bas, ils ne sont pas (dé)livrés comme ça !

Pour le coup, je vais le jeter, ce flacon.
Le mauvais goût de la sauce soja ?  Tout cela est peut-être à cause de cela ?

Le coût amer de la sauce soja.

A moins que ce ne soit le résultat ?  Qui osera faire ce constat ?

Une réflexion sur “Odyssée 2021 (#13) – « Le coût amer de la sauce soja »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s