Odyssée 2021 (#38) – « Pas grand monde »

Pour un coureur à pied un peu mordu, la météo est un détail.  Ou presque.

Ce matin, le détail était dans une certaine solitude sur les pistes.  Le feu nourri de pluie glaciale a fait beaucoup d’absents.  Pas grand monde sur le champ de bataille.

Tant qu’on est à l’intérieur, au chaud, la pluie froide est comme un adversaire.
Elle s’oppose à nos projets, du moins elle renforce les réticences, elle frelate l’élan initial.  Même si la chaleur de l’effort est une perspective rassurante, le doute tente de cerner la motivation et de pétrifier le mouvement.

La victoire est au prix du premier pas dehors ; il faut le poser sans balancer.  Le deuxième, les suivants font sortir le corps et le mental de la tranchée.
L’ennemi, le doute, ce poltron, n’est pas en face, il est dedans.  Il faut le confondre par l’esquive, le laisser à l’arrière, dans la déroute complète semée par une force supérieure.

Une réflexion sur “Odyssée 2021 (#38) – « Pas grand monde »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s