Odyssée 2021 (#75) – « La trahison des pots de fleurs »

René Magritte a peint sa célèbre toile « Ceci n’est pas une pipe », entre 1928 et 1929.
Pour paraphraser Wikipédia :
– « L’intention la plus évidente était de montrer que, même peinte de la manière la plus réaliste qui soit, une pipe représentée dans un tableau n’est pas une pipe.  Elle ne reste qu’une image de pipe qu’on ne peut ni bourrer, ni fumer, comme on le ferait avec une vraie pipe. »
Par extension, ce n’est pas parce que vous voyez une pipe, que vous savez que c’est une pipe, que vous savez vous en servir ou que vous êtes fumeur.

Dans la même veine, ce n’est pas parce qu’il y a, sur votre rebord de fenêtre, trois pots en terre cuite remplis d’aromates, dont vous connaissez sûrement les noms et l’usage, fraîchement achetés dans une chaîne de magasin de jardinage, ce n’est pas parce que vous alignez les salades sur le toit d’un building ou que vous couvrez une ancienne voie de chemin de fer de la Petite Ceinture parisienne de plants de courgettes, que c’est du maraîchage ou même de l’agriculture.

La terre qui remplit les jolis petits récipients et que vous touillez avec une jolie petite binette à peine usée, a été prélevée loin de chez vous, en pleine terre justement et est arrivée chez vous dans de beaux sacs en plastique.
Ce qu’il y a sur les rebords de fenêtre ne reste qu’une image, une approximation, proprette et sans conséquence, de vie végétale.

Dans « agriculture urbaine », il y l’adjectif « urbaine ». Ce qui est bien éloigné du travail en plein champs, qu’il neige ou qu’il vente, que vous soyez en pleine forme ou fiévreux, trois cent soixante-cinq jours de l’année.
Si votre persil, votre salade ou vos courgettes refusent de pousser, il vous suffira de descendre chez l’épicier ou de téléguider un coursier depuis votre appli’ de smartphone pour palier la pénurie.
Tout à l’heure vous serez assis sur une chaise de bureau, les mains soignées, sans tracteur à entretenir.

Tout ceci compose des aide-mémoire, des pense-bêtes ou encore des expériences, et c’est là, la trahison ; les pots de fleurs donnent, certes, beaucoup de bonheur mais ne font pas un agriculteur.

Non, l’agriculture ce n’est pas ça.
C’est aux agriculteurs de nous faire la leçon, de nous rappeler ce que c’est, « le fruit de la terre et du travail des hommes. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s