Odyssée 2021 (#115) – « On peut prier ensemble »

Dimanche 25 avril 2021 – Place du Trocadéro, Paris XVI° – Hommage à Sarah Halimi

Les juges de la Cour de Cassation ont-ils regardé les images des rassemblements qui se sont tenus à Paris, en province, à Londres et ailleurs ?
Comment ont-ils pensé leur arrêt à l’aune de ces réactions d’injustice ?

Tout n’était pas forcément à la hauteur.
Cependant, une bien belle chose s’est produite là, en plein Paris, sous un franc soleil, en plein XXIème siècle : une prière collective.

Si les juges n’ont pas vu dans cet événement l’interrogation légitime, et de ce fait le doute légitime, de la foule sur le cheminement logique de leur verdict, ils ont sans doute quand même aperçu ce que Dieu conduit les hommes à faire lorsqu’ils n’ont pas de haine, même lorsqu’ils sont dans la peine : prier.
Ce ne fut pas une « bouffée délirante collective aigue », mais une démonstration d’altérité humaine : si l’autre souffre, moi aussi.

Il est ainsi possible de prier d’une seule voix même quand on donne à Dieu un nom différent.  Alors que nous, nous portons tous le même : « homme ».  L’amour de son prochain commence sans doute là.
De cela, les juges pourraient en faire jurisprudence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s