Odyssée 2021 (#190) – « Les limites de Christine »

Le monde féministe, dans ce qu’il a de pire, particulièrement ces derniers mois, a tenté d’aller chercher dans la vie et les écrits de Christine de Pizan (1364 – 1430), les prémices de leurs combats.
En lisant diverses biographies, divers témoignages et, plus certainement, ses « ballades », on ne trouve pas de traces de féminisme au sens agressif et vindicatif qu’on lui donne aujourd’hui.
On y trouve plutôt une grande intelligence à composer avec les bornes d’érudition imposées à son sexe, bornes qui ne peuvent évidemment se comprendre à l’aune des facilités d’aujourd’hui.

Christine de Pizan, veuve, devait « subvenir » aux besoins de sa famille.  Il lui fallait trouver un médium, un compromis, pour vivre de ses écrits en passant outre les deux seules issues réservées aux veuves à l’époque : le couvent ou le remariage.  Il lui fallait travailler la « poésie » alors que tant d’autres sujets d’études l’attiraient.
Elle l’avoue humblement dans l’incipit de ses « Cent ballades d’amant et de dames ».  C’est son intelligence, sa combativité teintée de grâce et de douceur, qu’il faut relever dans ces lignes :

– « Prince, je vois bien qu’il vaudrait mieux se taire
Plutôt que de ne parler de bon gré.
Il me faut donc m‘acquitter d’une amende volontaire :
Cent ballades d’amoureuse pensée »

Voilà un édit bien nuancé au regard de l’agressivité, et du déni de leurs privilèges strictement féminin, de ses consœurs du XXIème siècle.
Les limites de Christine, ce sont des mots justes et les actes qui s’y assortissent ; c’est ainsi que la gloire et l’influence durent au-delà de la mort, comme jusqu’à nos jours depuis plus de six siècles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s