Odyssée 2021 (#204) – « Légère »

Sympétrum rouge sang

Légère.
L’insouciance d’une après-midi-école-buissonnière.
Légère.
La gracieuse demoiselle à l’abdomen vermillon a voleté dans l’horizon ensommeillé d’un songe au bord de l’eau.  Dans ce vague, il y avait une autre ballerine au sillage bleu mais ce fut elle la plus hardie à voler bas autour de moi.
Légère.
Ses ailes arachnéennes m’ont séduite ; on les aurait dites perlées d’une rosée délicate pour leur fragilité.

Légère.
Elle sillonne son périmètre avec méticulosité, explore chaque once de son territoire et espionne les intrus qui ont l’audace de le déranger.
Légère.
Elle cabote de plume de roseau en fol épi, d’une pierre affleurant à l’anse d’un panier.  Le vent, tout juste perceptible, déséquilibre à peine les caps qu’elle explore ; elle joue avec ses variations, oscille sur ses courants et rebondit sur ses vagues.
Légères.
Errance les yeux mi-clos, rêverie vibrionnante.
Ce qu’il advint d’elle, l’histoire ne le dira pas.  Ses battements d’ailes furent hypnotiques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s