Odyssée 2021 (#230) – « Au fil de l’Orbiel »

Quelques heures, beaucoup de kilomètres et un régal pour les yeux.  Longer l’Orbiel, de Miraval-Cabardès aux Martys, revient à se sentir minuscule en contre-bas des falaises vertigineuses.

Le nom du village signifie : « regarde la vallée », vigilance indispensable en des temps plus guerriers qui se matérialise par les vestiges d’un château médiéval.

À château, à Seigneur, il ne manque qu’un troubadour.  Un des plus célèbres, à mi-chemin entre les XIIème et XIIIème siècles, Raimon de Miraval, natif de ce merveilleux village, chantait ceci :

« Bien me plaît le beau temps d’été
et des oiseaux me plaît le chant ;
me plaisent les feuilles et les vergers,
et les prés verts me sont agréables ;
Et vous, Madame, vous me plaisez cent fois autant
et il me plaît de faire ce que vous voulez.
Mais vous, il ne vous plaît pas de m’accorder quoi que ce soit,
ce qui vous plaît, c’est que je meure de désir. »

De quoi finir de se laisser séduire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s