Odyssée 2021 (#261) – « Leur Musique »

Il y a toutes sortes de musiques ; certaines mettent en ordre de bataille des notes tout à fait étonnantes.  La partition à laquelle j’ai eu la chance et l’honneur d’assister compte parmi les plus originales qui soient : celle de la Patrouille de France (PAF).

Il y tout un cérémonial préalable au cérémonial lui-même, celui de la répétition du vol en formation, du ballet, de l’exercice de la Patrouille.  Ça ne plaisante pas !
Le Commandant, en tenue bleu ciel, l’a déroulé d’une voix calme mais ferme ; en peu de mots : même les mouches se tiendront à carreau pendant ces vingt minutes.  Le silence est de mise, les photos tolérées avant la « musique » elle-même, soit à peine une ou deux secondes.  La mienne vaut cher.

La « musique » est un huis-clos de l’équipage, un exercice d’une précision millimétrée qui permet de répéter le moindre détail du vol, des enchaînements de figures avec toutes leurs manœuvres et toute la succession des commandes de pilotage.  Le Commandant est le chef d’orchestre de ce moment.
Tous ferment les yeux et miment, de leurs mains, de leur corps, les moindres gestes, les moindres pressions des commandes, les plus fines inclinaisons du palonnier, qu’ils auront à effectuer sans erreur lors du vol.

Après des échanges sur les conditions de vol : météo, paramétrages techniques, dispositions d’urgence, les huit pilotes passent en un clin d’œil dans un autre univers.  Et c’est à cette seconde précise que le profane comprend toute l’importance de l’enjeu : s’imprégner, comme quand on écoute un concerto, de toutes les notes et même des silences.
Il faut regarder ces huit hommes complètement enfermés dans leur bulle, lever les bras comme un violoniste, agiter les doigts comme ceux du jazzman, osciller la tête comme une pianiste : composer leur vol à venir, vivre en esprit l’intégralité de leur « musique ».

Un fois dans le ciel, tout ce cérémonial en mémoire, l’admiration ne peut être que plus grande pour la perfection de ces figures.  On a leur « musique » en tête et on saisit toute la minutie de ce qui se déroule sous nos yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s