Odyssée 2021 (#275) – « Haletant »

Le film « Boîte Noire » de Yann Gozlan, a des petits airs de son parent, le film « Le Chant du Loup ». Tout y est affaire d’oreille, de très fine oreille qui détecte non seulement les bruits qui témoignent mais les bruits intrus ou manquants.

– Le vol Dubaï-Paris se fracasse après une chute à pic inexpliquée dans les Alpes. Mathieu Vasseur, brillant technicien au Bureau des Enquêtes Aériennes (BEA), remplace au pied levé son supérieur, Victor Pollock, mystérieusement et soudainement disparu, pour diriger l’enquête. Pour Mathieu, extrêmement méticuleux, la qualité, mais surtout l’incohérence des bandes d’enregistrement du vol, éveillent une forte suspicion de falsification. Il déterrera le pot aux roses en dépit de tous les obstacles mis sur sa route et plus particulièrement du doute ambiant qu’une erreur professionnelle passée a jeté sur ses compétences.

Le récit est haletant, on ne décroche jamais de la tension.

Pierre Niney, qui tient le rôle de Mathieu Vasseur, embrasse le rôle dans sa totalité. Il joue le rôle d’un homme, parfaitement au fait de sa maîtrise technique, en proie à l’adversité des esprits simplistes et d’enjeux industriels très noirs (l’autre boîte noire) qui ne veulent ni faire ni subir de vagues. Sans presqu’une ride d’émotion sur son visage, il plante une détermination, une conviction que rien n’arrête.
Sauf les méfaits et crimes de ceux qui auraient le plus intérêt à ce que des accusations de terrorisme restent définitivement acquises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s