Odyssée 2021 (#286) – « Que fais-je là ? »

On sent la marée monter, les masses s’agglutiner autour de soi de seconde en seconde. Comme le ferait une nappe de brume, l’angoisse s’élève subrepticement des pieds à la tête ; une bile trouble et inconfortable remplace le sang qui vous gardait jusque-là vivant.

Mais que fais-je là ? Dans cette cohue.
La foule, tous ces individus, est presque totalement silencieuse. Le même phénomène d’empoisonnement sanguin se produit-il dans tous les corps agglutinés au bord du quai ?
La foule semble pétrifiée par l’attente de la rame du RER, comme aux aguets ; bientôt des courants contraires puissants, descendants puis montants vont lutter ; qui pour sortir, qui pour rentrer.
Marée descendante, marée montante.

Le silence ressemble à une préparation au combat. Coûte que coûte, il faudra prendre ce train. Tous craignent, et cela certainement plusieurs fois par jour et tous les jours de la semaine, que ce ne soit le dernier de leur vie.
Les portes s’ouvrent et dégueulent des passagers. A l’affût, la masse inverse se prépare à l’assaut. Dès que la voie se clairseme un peu, une poussée puissante se meut vers le wagon. Le signal de fermeture des portes retentit comme le clairon sonne la charge. Un sursaut collectif produit une déferlante de manteaux, de pulls et de sacs qui se collent les uns aux autres dans un magma humain compact.
On s’écrase mutuellement ; la bataille fait rage.

Mais que fais-je là ?
Pourquoi insister ?
Laisse-les donc tous risquer leur peau !
Déserte !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s