Odyssée 2021 (#296) – « Horizon »

Il faut cette débauche de soleil, ce coup fouet de plein air, cet horizon végétal. Il faut également un peu de silence, oublier d’être citadin.
Il faut cette parenthèse, s’offrir ce cadeau : une bouée pour remonter à la surface et respirer sans entrave.

Après de longs pas sous le couvert forestier, la perspective paysagée arrête le regard et suspend le mouvement.
Cela ressemble à une échappée, à une piste d’envol, à un « fais comme l’oiseau ».
La simple contemplation de cette perspective, ce cadeau à la Le Nôtre, balaye toutes les contingences néfastes accumulées et remet au centre l’essentiel : vivre.

C’est sans doute cela la leçon pluri-centenaire du jardinier de Louis XIV : reléguer le malfaisant de toute horizon pointé vers une vie bonne, écarter le vulgaire de toute aspiration à une vie belle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s