Odyssée 2021 (#354) – « Pleinement »

Photo @ Guillemette Callies

Leur teint était frais, leur peau était douce, elles ne semblaient pas gênées par la bise glaciale qui les balançait doucement. Pures comme des églantines, apprêtées comme des roses, fragiles comme des porcelaines de Chine, elles bravent l’hiver. Dans le frileux paysage dépouillé de tous ses charmes, elles clament leur vitalité, leur envie de printemps. Elles prennent toute la beauté sur elle.

Penché sur elles, on interroge :

– « Quand la beauté t’habite,
Comment l’assumes-tu ? »*

Et ces soleils d’hiver de répondre :

« Pleinement »

* François Cheng – « La vraie gloire est ici », 2015 – Ed°Gallimard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s