À propos de la page « curiosité »

La « curiosité » est un excellent défaut.  C’est un moteur incroyable.

Tout au long de l’année, chaque semaine (ou moins ou plus), cette chronique tout azimut aura pour but de faire croître la concentration en récepteur D4 de la dopamine de votre cerveau qui parallèlement fera croître votre curiosité.

C’est vrai chez la mésange pour Bart Kempenaers, et, semble-t-il pour l’homme également.

La curiosité est la vitamine de l’envie d’apprendre.

Regarder, voir, écouter, entendre, enregistrer, saisir.  S’amuser avec la masse d’informations, de connaissances, d’évènements qui passent à portée de soi.

Et choisir.  Choisir de parler de ce qui plaît, de partager ce qui suscite l’intérêt.  Sans règle, sans parti pris que celui de la fantaisie.  Comme une promenade.

Je ne suis experte en rien. Sauf en curiosité. Je suis une « tête curieuse ».

 

2 réflexions sur “À propos de la page « curiosité »

  1. Récemment, une fusée jaune est passée juste au-dessus du jardin où je lisais, l’été passé … une merveille, mésange sans doute. Un autre jour, comme dans un conte d’Alphonse Daudet, un petit, tout petit lapin est sorti des arbres proches pour venir tout près de la chaise en fonte qu’il voyait d’habitude inoccupée les jours et les nuits où les animaux sont rois en ce jardin celtique.
    Curieux, mais timide, il s’est approché et a tourné sa petite tête vers moi … puis est parti et je n’ai plus vu qu’un petit pompon sur son charmant derrière de lapin …
    Merci pour ce blog si spirituel … amicalement

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s