365 Nuances de 2019 – #80 – « Quelques bulles de fin de semaine »

Sans titreUn billet, court, chaque jour.

Il y a certains vendredis qui se méritent plus que d’autres.  Des échéances hebdomadaires qui s’attendent sans modération.

Même quand la semaine, au bénéfice d’un 1er mai, n’a compté que quatre jours de travail effectif, l’aubaine du vendredi se saisit avec un sentiment de libération et de joie peu louable.

L’heure se pointe comme un appel à la récré.  On se précipite dehors à peine freiné par un brin de politesse, presque pas gêné de manifester son impatience.

Et dans l’esprit récré, il y a les amies que l’on va retrouver.

La conversation se libère au son du bouchon qui saute.  La bouteille attend aussi son sort avec impatience.  Elle sait que sa longévité est comptée.  Elle accepte son sort, elle est là pour ça.

Au diable la tempérance !  Quelques zakouskis quand même, histoire de ne pas laisser les bulles seules sur le chemin d’une modeste ivresse.

On raconte sa vie : ses bobos, ses bonheurs.  Juste les petites choses que l’on a sur le cœur et qui, sans ce sésame de l’amitié, resteraient coincées quelque part dans l’âme.

Quelques bulles de fin de semaine remplie de bienveillance et d’attention.

Un vendredi soir bien simple, bien discret.  Mais, à trois, si bien partagé.

 

 

365 Nuances de 2019 – #3 – « 3 Amitiés, 3 ! »

Un billet, court, chaque jour.

Trois Amies.  Que l’on ne peut pas imaginer plus différentes les unes des autres.

Et pourtant, ça marche.

La recette: des cafés, quelques bières, bien sûr, mais, surtout, une « cuisine » dans l’échange, la compréhension, le partage et l’entraide.

Des ingrédients simples. A portée de main.  En circuit court.  Naturel, bio.  Sans colorant, ni conservateur.

Sans compétition.  Pas de rivalités.  Chacune sa marque de fabrique, son modus operandi, son originalité.

On est soi.  On ne peut pas être l’autre.

Pas l’une qui veut prendre la priorité sur l’autre.  Importante, c’est tout.

Chacune numéro une pour l’autre.

Allez, remettez m’en trois !