Odyssée 2021 (#26) – « Tout est bien qui sent mauvais »

"Habituellement, les histoires se terminent par : - « Tout est bien qui finit bien. » Ici, l’histoire se termine sans changer la statistique : bien. À la nuance près que, les héros de l’épopée ne sont ni des bergères, ni des princes charmants mais tout ce qui, dans nos campagnes, produit naturellement du bruit et surtout ce qui, tout aussi naturellement, pue."

« En Marche »

Ne se met pas en marche qui veut.  Il est possible de tracer sa route en aveugle et en sourd.  Ignorer souverainement la manne généreuse de tout ce spectacle.  Mais ce ne serait alors que comédie, que mascarade.  Ce serait être là sans mériter d'y être, en intrus, en imposteur.