365 Nuances de 2019 – #30 – « Un pt’i morceau de sucre »

Un billet, court, chaque jour.

Mary Poppins: « Cela dépend de la façon dont vous l’envisagez ! »

Oui, tout dépend de la façon dont vous envisagez les choses.  Car, il est possible de tordre, de dérouter, d’avilir les meilleures intentions du monde.

Le fringant Bert a le visage enduit de suie, et l’histoire trépidante, entraînante, magique, joyeuse, merveilleuse qui a enchanté nos enfances de ses refrains entêtants devient un farce raciste.

Quelle bêtise crasse !

marypoppins
Merci à https://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/styles/image_article/public/2019-02/marypoppins.jpg?itok=L7cD9KQb

« La Belle au bois Dormant » : histoire sexiste

« Le Petit Chaperon Rouge » : histoire d’inceste

« Blanche Neige », « Cendrillon », « La Belle et la Bête », « Peau d’Âne »…

Que dire des « Mille et Une Nuits » !  Et de « Peter Pan », du « Livre de la Jungle » !

Fuyons « Sissi », « Autant en emporte le vent » ?

Allons-y : cassons tous les rêves.  Perrault, Grimm au feu ! 

Toute notre enfance aurait donc été bercée par des récits salaces, malfaisants.

Mais qu’arrive-t-il à tous ces gens qui revisitent à tour de bras la moindre parcelle du merveilleux !

Des aigreurs à l’estomac incurables ?  Des défaites de vie cuisantes qui leur inoculent une fielleuse haine du monde et des adultes remplis des rêves et des héros de leur enfance ?  Des remontées acides de déceptions amoureuses ?

Ou tout simplement une fièvre d’ennui-de-ne-rien-avoir-à-faire ?

Peut-être, que, toujours avec Mary Poppins, s’ils envisageaient la vie avec moins de hargne, avec moins d’envie de nuire, ils seraient d’accord avec ce refrain : 

« La vie est moins amère avec un pt’i morceau de sucre ! » 

« Ça aide la médecine à couler. »

Oui, croquez un morceau de sucre !  Il paraît que les gens heureux en ont toujours sous la main !

365 Nuances de 2019 – #29 – « Le génie selon Clapton »

Un billet, court, chaque jour.

* Faites-vous plaisir en cliquant sur les liens

« Aretha Franklin a suspendu son rire moqueur aux premiers accords de sa guitare ».  Passée la surprise de son accoutrement de hippie rose bonbon, elle s’est rendue à l’évidence de son talent.

Le Dieu de la guitare a accompagné la Reine de la soul.  En 1967, Eric Clapton a 22 ans et est déjà entré dans la légende des musiciens de génie : « Good to me as I am to you » .

C’est bien simple, Eric Clapton a partagé la lumière avec les plus grands : Jimmy Hendrix, George Harrison, BB King, Elton John, Johnny Cash & Carl PerkinsTracy Chapman, Mick Jagger …

Le génie selon Clapton se saisit au travers d’un magnifique documentaire : «Eric Clapton : Life in 12 bars».

« 12 bars » ou comment un petit Anglais à l’enfance tragique s’approprie la grille des accords les plus connus du blues et imagine une musicalité unique et des tubes légendaires.

Plongez dans la légende sur fonds de stup’ !  « Cocaine » : ne vous en privez pas !  

 

2389211.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx