365 Nuances de 2019 – #102 – « Merci pour la porte ! »

Un billet, court, chaque jour.

La politesse : « Ensemble de règles qui régissent le comportement, le langage à adopter dans une société ; le fait et la manière d’observer ces usages. »

Manifestement, en 2019, pour certains, c’est une définition inconnue.

Parfois, je me demande si je ne devrais pas en vouloir à mes parents de m’avoir inculqué une liste longue comme un inventaire à la Prévert de gestes à faire ou à ne pas faire, de paroles à dire ou à ne pas dire.

Dans cette armada de marqueurs de la politesse élémentaire (à la française), ce qui frustre le plus, ce ne sont pas tellement les dus que l’on s’efforce d’offrir, même à des ingrats, ce sont plutôt les égards que l’on s’estime être en droit d’attendre.  Souvent vainement et comme ici, en l’occurrence.

 

images
Merci aux @Editions Hachette

Hier, au sortir du cinéma, le vieux grincheux qui m’a lâché par trois fois la porte dans la figure, ne me connaissait pas.
Il ne me devait rien.
Et pourtant, choquée comme une bourgeoise élémentaire des bons quartiers, je lui ai claironné ce que je pensais : de son manque d’éducation.
Manquement doublé de muflerie, puisque, étant une femme, j’exponentialise la politesse d’un minimum de galanterie (Je ne suis pas tombée dans l’anti-sexisme).

 

Politesse !
Je repense à une scène des « Babas cool », film de 1981 avec Anémone, Christian Clavier, Martin Lamotte et autres stars du « Splendid ».
Pendant un déjeuner, le père demande à son fils, simplement, de répondre au « bonjour » qui lui est aimablement offert.  La mère monte sur ses grands chevaux et vitupère : « Mais la politesse c’est un truc de bourgeois.  Laisse le gosse faire ce qu’il veut ! »

À croire que le « mal-embouché » du cinéma hier, avait appris ces dialogues par cœur.

Pourtant, si ce monsieur m’avait tenu la porte, il aurait gagné et un merci, et un sourire.  Et serait parti avec deux bonus : avoir fait plaisir et s’offrir cette bonne image à mirer dans son miroir avant d’aller se coucher.

Avouez que gagner tant pour si peu d’effort, et ce, possiblement plusieurs fois par jour, c’est l’équation basique et facile de la politesse à haut rendement.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s