Odyssée 2021 (#277) – « Saison dorée »

Conjonction de coordination. Cela n’a pas à voir avec mais-où-et-donc-or-ni-car, mais bien plutôt avec une jolie connivence entre quelques lignes lues à la vitesse du métro et l’image qui s’est présentée en premier une fois à l’air libre.

La conjonction en question tient en trois mots : « les petits bonheur ». Dans son dernier ouvrage, le philosophe centenaire Edgar Morin dresse l’inventaire des moments fugitifs qui ont émaillé sa longue vie. Lus à l’ombre, ces trois mots ont cherché leurs preuves, d’autant que le principe était annoncé : « la poésie s’intensifie quand la marche a lieu sous le soleil d’hiver. »
Il fallait juste remplacer « hiver » par « automne » et se heurter à l’image idoine. Aussitôt souhaité, aussitôt réalisé. Quelques pas nonchalants sous un soleil en état d’ivresse et les premiers témoins, prémisses de la saison dorée, me prirent au regard.

Quelques écus d’or, des limbes fièrement amarrés, pour quelques jours encore, s’accrochent à leur pétiole, résistent aux caprices d’Éole.
Ils tranchent au vif, ils balafrent le bleu éclatant du ciel. La poésie est là et le vent n’y peut rien ; « les petits bonheur », eux, sont persistants et résistants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s