365 Nuances de 2019 – #129 – « Quand ça déraille … un peu ! »

Un billet, court, chaque jour.

Ce sera vraiment un billet en direct.
En direct du fatalisme : « on n’y peut rien ma brave dame ! »

De toutes les façons, à part beaucoup de lecture et une bouteille d’eau qui va bientôt être vide, on ne peut que jouer la politique de l’optimisme pour conjurer une loi de Murphy qui pointe le bout de son nez.

– « Tout ce qui est susceptible d’aller mal, ira mal. »
Bon, au moins, il y a une prise, du courant ; je peux écrire sur ce clavier bien opportun pour déverser ma résignation teintée d’une pointe d’humour.
– « Tout ce qui est susceptible de s’améliorer, s’améliorera »

Un arbre est tombé sur les voies.
« Votre train est immobilisé en gare des « Aubrais » pour une durée indéterminée ! »

Il est amusant le contrôleur, ou le chef du train.
Bref la voix qui, après le petit grésillement qui va bien, qui amorce le suspense et suspend une impatience latente, lance un « Mesdames, Messieurs … » qui accroche un espoir à ses mots.
« Pour l’instant, nous n’avons aucune information sur l’évolution du trafic qui est totalement arrêté sur l’ensemble du réseau. »
« Un prochain point vous sera donné vers 19:45. »

19:57 !  Il est joueur le contrôleur.

De toutes les façons, dans mes bagages toujours pléthoriques (je ne sais pas voyager léger), j’avais emporté de quoi rattraper mon retard de lecture des journaux.

De quoi lire la totalité des commentaires sur les élections Européennes et de constater que ce n’est pas parce qu’on est deuxième en pourcentage que l’on peut s’estimer vainqueur.
De quoi lire une belle biographie de Michel Serres, décédé le 1er juin dernier.  Je cite un extrait de sa thèse : « à l’intérieur de tout système, le plus petit opuscule, le moindre sous-système reproduit la structure de l’ensemble » ; je suis donc sans le savoir en plein cœur  – dans le train à l’arrêt – de la philosophie de Leibniz !
Un arbre, ce train sont donc de petits opuscules, des moindres sous-systèmes qui …

Oh ! Bonne nouvelle !  Le train repart.  1h30 de retard en vue.

Donc, un arbre est un petit opuscule, un moindre sous-système qui … vite dégagé. Vous pouvez repartir vers le week-end rêvé !

En prime, vient de dérailler : la loi de Murphy !

– « Tout ce qui devait s’améliorer, s’est amélioré ! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s